Actualités
4 mars 2019

Vieillissement et pathologie mentale :
comment faire face ?

Le nombre de résidents touchés par des pathologies mentales ne devrait pas cesser de croitre dans les prochaines années. Georges Jovelet, psychiatre des hôpitaux et spécialiste de la psychiatrie des personnes âgées, décrit le phénomène et les outils pour accompagner ces malades.

Si le nombre de cas des résidents atteints de pathologies mentales présents en Ehpad reste encore assez faible, le phénomène est loin d’être négligeable. Il est amplifié par la réduction de lits en psychiatrie. Deux données chiffrées : en 2015, les données des affections de longue durée ont permis de dénombrer 155 000 psychotiques de plus de 55 ans, soit 115 000, selon les projections à 60 ans. Un tiers de ces sujets sont institutionnalisés. Les EHPA (Ehpad, foyer logement, long séjour) accueillent environ 35 000 résidents psychotiques de plus de 60 ans. Si certains établissements les récusent, d’autres les concentrent, en particulier s’ils sont situés à proximité d’hôpitaux psychiatriques et sont liés avec eux par convention.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire