Actualités
26 avril 2021

Vaccination : vers la sortie du tunnel ?

Médecin infectiologue au CHU de Rennes, Jean-Marc Chapplain revient sur les enjeux de la campagne vaccinale actuelle et sur les craintes, parfois irrationnelles qu’elle inspire encore, alors que la fin de la crise sanitaire semble de plus en plus proche...

Le Journal du Médecin Coordonnateur : Après avoir été provisoirement suspendu, le vaccin AstraZeneca est désormais à nouveau utilisable en France. Cette suspension était-elle justifiée ?

Jean-Marc Chapplain : Il est vrai qu’à première vue, cette suspension très courte, à peine quelques jours entre le 15 et le 18 mars, pouvait sembler excessive, étant donné que les cas d’effets indésirables étaient très rares et pas forcément corrélés avec l’injection du vaccin AstaZeneca. Pour autant, cette mesure de précaution peut s’expliquer par plusieurs facteurs. Le premier est que la gestion de la campagne vaccinale se joue à l’échelle européenne. Dans ce contexte, si plusieurs pays prennent la même décision, en l’occurrence la suspension, il paraît difficile de rester isolé. Le deuxième élément d’explication est que nous avons très peu de recul sur ces nouveaux vaccins. Dès lors, la pharmacovigilance est beaucoup plus active et signale vite et souvent des situations qui peuvent apparaître comme préoccupantes. Cette précaution est plutôt rassurante, même si elle peut semer le doute chez le citoyen.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire