Actualités
4 juillet 2018

Une proposition de loi et beaucoup d’émoi…

Une loi visant à réformer le métier de médecin coordonnateur a été proposée par l’opposition parlementaire début mai. Faut-il s’en inquiéter ?

Incontestablement, la proposition de loi de la députée Marine Brenier, rendue publique par le site d’informations Hospimédia le 11 mai dernier, a fait l’effet d’une petite bombe chez les médecins coordonnateurs. Vice-président du SNGIE, Renaud Marin la Meslée juge ce texte périlleux, au moins pour deux raisons. Tout d’abord, il propose que le médecin coordonnateur devienne d’office médecin traitant sauf si le résident le refuse. « Cette sorte d’inversion de la hiérarchie des normes est on ne peut plus dangereuse, car cela consisterait à exclure toute intervention des libéraux en établissement. »

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire