Actualités
© synerpa

29 mai 2013

Un outil de diagnostic
pour mieux recruter en Ehpad

Le Synerpa et l’Anap ont présenté hier leur guide commun consacré aux « métiers du grand âge », en fait au recrutement et à la fidélisation des AS et des AMP en Ehpad. Ce document est complété par un outil d’autoévaluation destiné aux équipes d’encadrement.

 C’est un paradoxe qui a la vie dure : « Nous vivons une période de chômage élevé, alors que beaucoup de postes restent vacants dans les Ehpad », a souligné Christian Anastasy, directeur général de l’Anap (l’Agence nationale d’appui à la performance des établissements sanitaires et médico-sociaux) à l’occasion de la présentation du guide « Valoriser les métiers du grand âge », coproduit avec le Synerpa.

Fruit de 6 mois de travail commun, cet ouvrage s’appuie sur les retours d’expérience de 11 adhérents du syndicat des maisons de retraite privées. Les auteurs en ont tiré quelques grands enseignements sur la communication des établissements, mais aussi le recrutement, la fidélisation, le management et la formation des aides soignants (AS) et des aides médico-psychologiques (AMP) en Ehpad.

Habituée à ce genre d’exercice, l’Anap a créé sur cette base un outil de d’autodiagnostic, qui prend la forme d’un questionnaire à choix multiples au format Excel. Les 52 réponses sont ensuite transformées en tableaux et en graphiques, permettant aux directeurs et à leurs cadres de visualiser leurs atouts comme leurs lacunes. Mieux encore, une batterie de mesures est automatiquement proposée en fonction de ces résultats.

L’outil ne saurait à lui seul résorber le manque de main-d’oeuvre qualifiée qui touche le secteur médico-social. Mais tous les moyens sont bons : « Nous avons besoin de jeunes qui embrassent nos carrières », a insisté Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du Synerpa, appelant au passage d’autres fédérations à rejoindre la démarche, en particulier la Fehap et la Fédération hospitalière de France (FHF).

Signe du consensus sur le sujet, ces trois organisations ont ou vont prochainement signer des conventions avec la ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’Autonomie, Michèle Delaunay, pour créer au total 7 250 emplois d’avenir.

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire