Actualités
10 février 2012

Un nouvel Opca pour le secteur lucratif

Formahp, l'Opca de la branche de l'hospitalisation privée, qui intègre aussi les cliniques et  maisons de retraites privées, a achevé sa fusion avec l'Opca des professions libérales (Opca-PL), organisme paritaire intersectoriel. L'identité spécifique de la branche médico-sociale devrait être préservée dans la nouvelle organisation.  

Une « fusion » plutôt qu'une « absorption ». C'est ce que tient à souligner le Synerpa, le syndicat des maisons de retraite privées, qui a participé, aux cotés des autres organisations syndicales de la branche, dont la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP), à l'accord de regroupement de Formahp avec l'Opca-PL, signé en juillet dernier et concrétisé en janvier.

Cet accord de regroupement est une conséquence des nouvelles conditions imposées pour l'agrément des organismes paritaires collecteurs agrées, avec un seuil minimal de 100 millions d'euros que n'atteignait pas Formahp.

Ce regroupement ne constitue pas cependant une « absorption », selon les syndicats représentatifs de la branche médico-sociale, qui ont obtenu 8 places au conseil d'administration de l'Opca-PL (4 pour le Synerpa et 4 pour la FHP), qui comprenait déjà une branche Santé dans ses activités (outre une présence dans le secteur des professions juridiques et judiciaires, professions techniques, et professions du cadre de vie.)

Une section paritaire professionnelle (SPP) devrait également être créée pour déterminer des orientations spécifiques pour la branche au sein de l'Opca-PL. Le nom de l'organisme paritaire, et son logo, devraient également changer pour mieux représenter les différentes facettes de ce nouvel Opca.

Selon le Synerpa, ce regroupement devrait également participer au renforcement des liens entre Ehpad et professionnels libéraux, qui sont désormais regroupés dans le même Opca. 

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire