Actualités
@ Patrick Dagonnot

5 novembre 2018

Troubles de la déglutition
Quelle prévention en Ehpad ?

Il est de coutume de dire que la nourriture constitue un des derniers plaisirs des personnes âgées. Un plaisir qui peut être empêché par des troubles de la déglutition. Yann Tannou, orthophoniste et intervenant en Ehpad, vous livre les gestes préventifs à suivre.

Les troubles de la déglutition sont fréquents chez les personnes âgées fragiles. On considère approximativement que 15 % de la population âgée est dysphagique, au point d’envisager la dysphagie comme un syndrome gériatrique, fortement associé à la fragilité (voir encadré 1). Le vieillissement normal réduit donc le tonus musculaire, la sensibilité, le goût, l’odorat et retarde le déclenchement du geste de déglutition. Toutefois le sujet âgé s’adapte à ces difficultés. C’est seulement lorsque celles-ci se combinent à un facteur précipitant que l’adaptation n’est plus possible et que les personnes âgées sont alors précipitées dans la pathologie, qu’il s’agisse de pneumopathies d’inhalation, d’asphyxie, de dénutrition ou de déshydratation.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités