Actualités
13 juillet 2020

Ségur de la Santé : le CNP fait part de ses priorités

Alors que s’achève les concertations du Ségur de la santé, le Conseil national professionnel de gériatrie (CNP) a transmis le 26 juin sa contribution écrite au ministère. En fait, il s’agit d’une version actualisée du Manifeste que le CNP avait publiée en novembre 2019, qui tient compte évidemment des leçons de la crise du Covid-19.

Le premier objectif du CNP, qui concerne les établissements de santé, est de personnaliser l’accueil des patients âgés dépendants relevant d’une hospitalisation non programmée et de réduire ainsi les risques de dépendance acquise lors d’une hospitalisation. Dans ce cadre, plusieurs mesures sont prônées, comme celle appelant à doter l’ensemble des établissements de santé autorisés à assurer l’accueil des urgences d’une filière gériatrique. Il s’agit également d’adapter le nombre de lits gériatriques avec des effectifs suffisants, afin de permette l’admission directe des patients âgés, mais également de garantir un aval du court séjour efficient par une filière territoriale de soins de suite et de réadaptation adaptée. Une autre mesure vise à instaurer dans chaque établissement de santé une commission de coordination gériatrique pluridisciplinaire. Cette commission, qui pourrait accueillir des personnels extrahospitaliers, aurait notamment pour mission de faciliter les transitions ville-hôpital, mais également de favoriser une acculturation gériatrique au sein de toutes les unités de soins accueillant des patients âgés de 75 ans et plus.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire