Actualités
7 décembre 2011

SAP : les pouvoirs publics veulent de la qualité

Au Salon des services à la personne, le 1erdécembre, Frédéric Lefevbre, secrétaire d’État chargé (entre autres) des services et de la consommation, et Laurent Hénart, président de l’Agence nationale des services à la personne, ont exhorté les professionnels à faire encore plus en matière de qualité.  

Les services à la personne sont créateurs d’emplois et doivent le rester. Mais ils doivent aussi montrer des gages de qualité. C’est en substance le message délivré aux professionnels du secteur par les pouvoirs publics, au Salon des services à la personne, le 1erdécembre dernier. Lors du colloque d’inauguration du salon, piloté par l’Agence nationale des services à la personne (ANSP), il a donc beaucoup été question de certifications, de chartes et de labels. Pour montrer le bon exemple, l’agence a d’ailleurs signé une kyrielle de conventions, avec les trois organismes certificateurs (Afnor, Veritas certification et SGS ICS), par exemple, désormais reconnus juridiquement par le directeur de l’ANSP. Avec le Centre Inffo aussi, le spécialiste de l’information sur la formation professionnelle, dans l’idée de mieux faire connaître les… 72 diplômes référencés dans le secteur des services à la personne.

Frédéric Lefevbre, secrétaire d’État chargé notamment des services et de la consommation, a également confirmé le lancement d’une réflexion sur une charte qualité, « un socle commun d’exigences en terme de qualité de prestation et de professionnalisme ».

Pour en savoir plus, lire le Journal du Domicile & des services à la personne de décembre (https://www.ehpapresse.fr/index.php?action=presse).

Légende photo : Frédéric Lefevbre, Secrétaire d’État chargé des services et de la consommation.  

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire