Actualités
© irinastrel123 - Fotolia

13 septembre 2018

RGPD :
quels impacts pour les médecins coordonnateurs ?

Le RGPD s’applique depuis le 25 mai 2018. Les médecins coordonnateurs sont évidemment visés pour la mise en œuvre de ce nouveau règlement dans leur établissement. Consultant Expert E-santé, Nicolas Pistorio fait le point sur ces nouvelles obligations.

Le RGPD (ou GDPR en anglais) désigne le règlement général sur la protection des données personnelles, soit l’ensemble du monde numérique des établissements, des éditeurs logiciels, hébergeurs et prestataires associés. Ce règlement, publié au Journal officiel de l’Union européenne (UE) en 2016, est entré en vigueur dans les Etats membres de l’UE le 25 mai 2018.

Pour l’adapter en France, une loi, publiée au Journal officiel le 21 juin, réforme notamment les missions de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) et intègre un volet sur les données de santé. Il s’agit d’une démarche globale de gestion des risques. Le RGPD s’intègre notamment aux procédures de conformité de l’établissement et de la gestion des risques de sécurité du système d’information.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire