Actualités
© Patrick Dagonnot - EHPA Presse

3 avril 2014

Remaniement

Marisol Touraine est donc confirmée à son poste de Ministre des Affaires Sociales...et de la Santé. Enfin presque puisque, Pierre-René Lemas, le secrétaire général de l’Elysée, n’a, au moment de l’énoncé des intitulés des ministres, prononcé que les mots « Affaires Sociales »...et non pas celui de « Santé ».

Est-ce un oubli ? Oui en partie puisque le Premier ministre a confirmé à Marisol Touraine que la santé entrait bien dans son champ de compétence. Est-ce un hasard ? Peut-être pas. Car tout le monde sait qu’Aquilino Morelle, le conseiller de l’Elysée, se verrait bien dans le costume de secrétaire d’Etat à la Santé…

Sinon le sort des secrétaires d’Etat – puisqu’il n’y aura désormais plus de ministres délégués  – ne sera connu que la semaine prochaine. De quoi passer non plus des heures mais des journées entières d’angoisse pour les recalés de la première promotion. Michèle Delaunay ne sait donc rien de son sort futur pour le moment.

Politiquement, elle ne tient pas forcément la corde n’étant pas une responsable importante au sein des écuries du PS. Mais humainement, il en est autrement. On pourrait en effet considérer en haut lieu un peu injuste de la débarquer quelques semaines seulement avant que le projet de loi auquel elle tenait tant ne soit débattu au Parlement. En même temps, l’aspect « humain » n’a jamais été la variable principale des remaniements ministériels…

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire