Actualités
30 décembre 2022

Réforme des CVS : l’objectif a-t-il été atteint ?

Un décret, datant d’avril dernier, réforme en profondeur le fonctionnement des conseils de vie sociale, les médecins coordonnateurs étant désormais appeler à participer à cette instance. Mais de nombreuses interrogations demeurent…

Le scandale Orpéa aura eu des impacts multiples sur le secteur des personnes âgées. Si selon les promesses du gouvernement, les contrôles sur les Ehpad ne vont pas tarder à se multiplier dans les mois à venir, le renforcement de la prise en compte de la parole des résidents et de leur famille fait également partie du programme. On ne peut que s’en féliciter, tant celle-ci avait été méprisée, en particulier durant la première vague de la crise sanitaire. Ainsi, le fonctionnement des fameux conseils de vie sociale devrait profondément évoluer à la suite de la publication du décret du 25 avril 2022, un nouveau document qui entrera en vigueur le 1er janvier 2023 dans tous les établissements. Pour rappel, cette instance de consultation est l’un des 7 outils de la loi du 2 Janvier 2002 qui permet à des représentants élus démocratiquement, résidents, familles, personnels et autres membres, de dialoguer et de réfléchir ensemble. Cet outil de l’intelligence collective au service des personnes accompagnées est une richesse potentielle pour les directions qui viennent le consulter sur toute question intéressant le fonctionnement de l’établissement ».

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire