Actualités
@ Patrick Dagonnot

25 avril 2019

Rapport Libault : quels impacts pour les médecins coordonnateurs ?

Parmi les 175 propositions du rapport remis par Dominique Libault, nombreuses sont celles qui concernent les médecins coordonnateurs ou leur environnement. Trois thèmes, résultant directement des ateliers de la concertation Grand âge et autonomie, sont particulièrement visés : la valorisation et la promotion des métiers du grand âge, la coordination des acteurs et la prévention de la perte d’autonomie.

Un plan national pour les métiers du grand âge

Pour faire face au manque d’attractivité chronique du secteur, le rapport Libault a choisi de frapper fort en misant sur le taux d’encadrement, la qualité de vie au travail, mais également sur la formation.

  • Augmenter les effectifs de personnel
    Même si cette mesure ne fait pas formellement partie du plan métiers du grand âge, la proposition 87 qui fixe une cible d’augmentation de 25 % des effectifs d’encadrement en Ehpad à l’horizon 2024, avec une première étape significative dès 2019, fait incontestablement partie des mesures phares du rapport Libault.
Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités