Actualités
5 avril 2022

Rapport IGAS – IGF : le chat et la souris

La publication du Rapport commandé par le Gouvernement à l’Inspection Générale des Affaires Sociales et à l’Inspection Générale des Finances a donné lieu à une partie de billard à 15 bandes entre les ministres et les dirigeants d’Orpéa. Récit.

Quelques jours après la sortie des Fossoyeurs, Brigitte Bourguignon et Olivier Véran annonçaient qu’ils saisissaient l’Inspection Générale des Affaires Sociales et à l’Inspection Générale des Finances pour effectuer une mission conjointe de contrôle permettant de faire la lumière sur les accusations portées par Victor Castanet. Résultat : six semaines d’enquête, dans les établissements eux-mêmes comme au siège, et ce, avec le concours des ARS mises à contribution.

Dans un premier temps, la publication du Rapport est annoncée pour le 14 mars. Finalement ce jour-là, le Ministère indique que le pré-rapport lui a été remis par les inspections mais qu’il convient désormais de les transmettre à Orpéa pour que le groupe puisse, à son tour, faire ses remarques et exercer sa défense. Mais dès le 15 mars, un document circule dans les rédactions.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire