Actualités
22 décembre 2011

Rapport Connangle : l’évaluation évaluée

A la demande des pouvoirs publics, le directeur d’Ehpad Sylvain Connangle signe un rapport très intéressant qui vise à apporter « des pistes pour une meilleure appropriation des démarches d’évaluation » dans les Ehpad.

 

Fin 2010, 66% des Ehpad avaient engagé une démarche d’évaluation interne. Si ce chiffre augmente doucement mais surement, il cache de vrais disparités dans l’appropriation des démarches d’évaluation interne comme externe, vécues encore comme un pensum plus qu’un levier de progrès par de nombreux directeurs d’Ehpad.

C’est ce que dit peu ou prou le rapport Connangle, du nom du directeur d’un réseau d’Ehpad associatifs en Dordogne, à qui Nora Berra, l’ex-secrétaire d’Etat aux Aînés, avait demandé de plancher sur « des pistes pour une meilleure appropriation des démarches d’évaluation ». Alors qu’il avait déjà rendu à Nora Berra, en novembre 2010, Marie-Anne Montchamp, l’actuelle secrétaire d’Etat aux Solidarités, a souhaité recevoir elle aussi le rapport des mains de son auteur.

Parmi les freins à la démarche d’évaluation, Sylvain Connangle, qui cite une enquête de l’Anesm auprès des directeurs, insiste plus particulièrement sur les difficultés techniques et méthodologiques, la préparation insuffisante de l'équipe de direction et du personnel, ou encore le coût. Au-delà du constat, le directeur présente 10 pistes à creuser pour permettre aux Ehpad de s’approprier l’évaluation. Parmi elles, la mise en place de formations spécifiques, la mutualisation des établissements pour plancher sur le projet de vie, et surtout l’accompagnement des Ehpad pour mieux connaître les populations qu’ils accueillent.

 

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire