Actualités
4 décembre 2019

Que faire quand le CVS est H.S. ?

Les premiers enseignements du tableau de bord de la performance de l’ANAP révèlent que les Ehpad se sont majoritairement emparés du CVS (et autres formes de participation). Ils apparaissent même comme de très bons élèves puisque 98,5% l’ont mis en place.

Mais instaurer un conseil de la vie sociale (CVS) est une chose et le faire vivre « efficacement » en est une autre. Comment les Ehpad peuvent-ils se saisir de cet outil, institué par la Loi 2002-2 ? Comment favoriser la participation des personnes malgré les difficultés rencontrées ? Et quelles alternatives sont à la disposition des établissements ?

Un CVS à tout prix ?

Les Ehpad sont tenus de mettre en place un CVS, au même titre que les établissements ou services assurant un hébergement, un accueil de jour continu ou une activité d’aide par le travail. Et pour les autres ? Les établissements ou services doivent mettre en place une des 3 autres formes de participation proposées : groupes d’expression, consultation, ou enquêtes de satisfaction.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire