Actualités
16 décembre 2022

Quand un Ehpad invite l’art dans ses murs…

Le Mensuel a décidé d’ouvrir ses colonnes à vos contributions. Ce mois-ci, Isabelle Desmoulins, psychologue à l’Ehpad public Galignani, évoque le projet Culture et Santé « La beauté du souvenir »1. Elle décrit l’impact de cette démarche auprès des résidents, des familles et des professionnels.

Naissance d’une farandole d’histoires et de souvenirs

Pour les résidents[1]de l’EHPAD Galignani[2], ce projet s’inscrit dans la continuité du travail d’écriture initié pendant le confinement de mars 2020. Face aux sentiments d’isolement et d’enfermement induits, l’idée de proposer un espace de liberté s’est imposée. En effet, dans le contexte très anxiogène de cette crise sanitaire, il était primordial de rompre la spirale mortifère et de permettre une évasion, une ouverture vers la création et ainsi la vie.

Au fil des mois, les résidents sont restés très investis dans cette approche et se sont  appropriés ce moyen d’expression. Ainsi, ils ont retrouvé une envie et un possible de dire. A travers l’écriture ils témoignent d’une vie, leur vie d’avant, de maintenant, de leurs souffrances, de leurs plaisirs et de leurs désirs aussi.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire