Actualités
10 mai 2012

Prévention des infections : nouveau calendrier

La prévention des risques infectieux liés aux soins dans les Ehpad doit désormais être liée au processus d’évaluation interne. Ce sont les nouvelles consignes des directions générales de la cohésion sociale et de la santé, dans une circulaire datée du 15 mars.

Une première circulaire, en 2011, prévoyait que les Ehpad devaient avoir réalisé leur analyse du risque infectieux lié aux soins, et la formaliser dans un « document d’analyse du risque infectieux » (Dari), pour fin 2012. Changement de timing, selon une nouvelle circulaire parue le 15 mars, puisqu’elle indique que ce Dari doit être réalisé dans le cadre de l’évaluation interne, procédure obligatoire pour tous les Ehpad, dont le calendrier dépend de la date d’autorisation de l’établissement.

La démarche de prévention des risques liés aux soins n’est donc pas la seule affaire du médecin coordonnateur et des soignants – si tant est que certains l’aient conçue comme telle – et la circulaire du 15 mars précise d’ailleurs que « l’engagement du directeur » est indispensable, et que l’Ehpad doit veiller, pour mener à bien sa démarche de prévention, à la nomination d’un responsable référent et d’un comité de suivi, composé au moins du directeur, du médecin coordonnateur et de l’infirmière coordinatrice

Analyse complète dans le Journal du Médecin Coordonnateur de mai/juin 2012, Pour vous abonner, c’est ici.

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire