Actualités
© Julien Bourgeois

12 décembre 2018

PARO en Ehpad
une expérimentation pas « lou-phoque »

La Mutualité a récemment publié les résultats d’une grande étude sur l’utilisation du phoque PARO en Ehpad. L’occasion pour le Mensuel de s’intéresser à un robot pas comme les autres.

Devinette : qui a 25 ans, un pelage immaculé, de grands yeux attendrissants et qui va peut-être révolutionner la prise en charge en Ehpad ? Réponse : PARO ! Vous savez, cette gérontechnologie qui prend la forme d’un bébé phoque. Depuis sa commercialisation en France en 2014, PARO suscite la curiosité du secteur médico-social. En septembre 2016, c’était au tour de la Mutualité Française de se pencher sur son cas. Avec le soutien de la Fondation d’intérêt général Paul Bennetot, l’antenne de Loire-Haute Loire de la Mutualité lançait dans ses 11 Ehpad une étude inédite sur ce… mais sur quoi au juste ? PARO est-il un robot, un animal, un outil relationnel, un gadget ? Difficile à dire tant « l’usage du PARO se situe à la frontière de l’animation, du nursing et du soin : l’absence de frontière claire semble être un facteur favorable à l’usage ».

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités