Actualités
15 avril 2012

Parkinson, dans l’ombre d’Alzheimer ?

 

Mercredi 11 avril, c’était la journée mondiale de la maladie de Parkinson. L'occasion d'attirer à nouveau l'attention sur cette affection qui frappe à tous les âges, mais qui constitue la seconde maladie neuro-dégénérative en Ehpad, sans pourtant bénéficier de la même attention qu'Alzheimer dans les établissements. Des initiatives existent pourtant sur le terrain.

 

Entre 150 000 et 200 000 personnes seraient touchées en France par la maladie de Parkinson. Depuis plusieurs années, l'association France Parkinson dénonce pourtant le manque d'intérêt des pouvoirs publics pour cette maladie.

Un plan national d'actions a cependant été initié en 2011, avec notamment le déblocage d'une enveloppe de 700 000 euros pour soutenir le développement d'une coordination inter-régionale des acteurs, et la création de 27 centres régionaux de référence pour la maladie. En mars 2012, Norra Berra, secrétaire d'État à la Santé, a officialisé l'installation d'un comité de pilotage national, chargé du suivi de ces programmes.

Doublement handicapante sur le long terme, la maladie de Parkinson finit par s'attaquer aux facultés motrices mais également psychiques de la personne, et demande une prise en charge plus que jamais pluri-professionnelle (infirmiers, neurologues, kinés, ergothérapeutes, psychologues, etc.). Dans les Ehpad pourtant, les malades de Parkinson bénéficient rarement d'un accompagnement spécifiquement. Des initiatives existent pourtant, comme à Saint-Agnant (17), où un Ehpad commercial du groupe DomusVi a conçu, avec le soutien de l'ARS et de France Parkinson, une unité spécifique pour les malades de Parkinson, avec notamment une prise en charge multi-disciplinaire et une organisation du travail adaptée. Ce qui en fait un établissement pilote en la matière.

Retrouvez plus d'informations sur cette initiative dans le dernier numéro du Mensuel des maisons de retraite.

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire