Actualités
© Simon Kraus - Fotolia.com

29 mai 2013

Parcours de santé :
la cuvée 2013 est arrivée

Un an après les premières expérimentations « article 70 », huit nouveaux territoires ont été sélectionnés pour tester des prises en charge coordonnées ciblées sur les personnes âgées en risque de perte d’autonomie (Paerpa).

 

 À défaut d’annonce financière tonitruante, Marisol Touraine est au moins venue au Salon de la santé et de l’autonomie avec une liste attendue : celle des régions retenues pour les « expérimentations Paerpa ». La ministre des Affaires sociales et de la Santé a énuméré mardi matin les 8 ARS chargées de coordonner « l’action du médecin généraliste, de l’Ehpad, du Ssiad, des urgences hospitalières ou des services d’hospitalisation sur un territoire donné » : Aquitaine, Centre, Ile-de-France, Limousin, Lorraine, Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais et Pays de la Loire.

Pour avoir plus de détails sur les territoires choisis, il a fallu attendre la conférence « Comment éviter les hospitalisations en Ehpad ? », programmée quelques heures plus tard. Interrogée sur le sujet par Le Mensuel des Maisons de Retraite, Marie-Dominique Lussier, de l’Anap (l’Agence nationale d’appui à la performance des établissements sanitaires et médico-sociaux) a fourni quelques précisions géographiques.

Les zones sélectionnées couvrent les agglomérations de Bordeaux (Gironde), Nancy (Meurthe-et-Moselle), Liévin (Pas-de-Calais), Amboise (Indre-et-Loire), les 9e, 10e et 19e arrondissements parisiens, ainsi que des secteurs moins déterminés dans le Sud de la Mayenne, en Corrèze et dans les Hautes-Pyrénées.

Les projets, financés pour 3 ans, doivent démarrer à la rentrée de septembre et la ministre veut « aller vite » pour « généraliser ensuite ce qui aura fait ses preuves ».

 

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire