Actualités
8 janvier 2015

Nous sommes CHARLIE

Comment, 24 heures après l’attentat barbare commis contre la rédaction de Charlie Hebdo, vous parler aujourd’hui des résidences-seniors, de la réforme de la tarification des Ehpad ou de l’aide à domicile, tous sujets qui, pour importants qu’ils soient dans notre microcosme, apparaissent bien futiles par rapport à l’essentiel, par rapport au traumatisme ressenti par toute la communauté nationale face à un tel crime contre la liberté ?

Même si notre modeste journal professionnel, qui fait métier de vous informer depuis plus de 17 ans, n’a rien à voir avec les grands titres de la presse nationale, il est impossible de ne pas ressentir une profonde solidarité avec ces journalistes et/ou dessinateurs qui sont morts pour avoir défendu le droit de faire leur métier, pour avoir défendu leur liberté et dès lors la nôtre.

Pour des générations d’hommes et de femmes, dont vous faites partie, vous les directeurs et directrices d’Ehpad qui êtes souvent aussi humanistes que frondeurs, les Cabu, Charb, Tignous, Wolinski auront symbolisé ce goût si français pour l’anti-conformisme, pour la rébellion, pour l’ironie mordante.

Alors, aujourd’hui, on n’a pas la tête à rédiger notre classique newsletter hebdomadaire. On ne veut, avec vous, que célébrer ces héros qui, en ayant été aussi lâchement assassinés, nous ont rappelé que la liberté d’expression comme la liberté de conscience sont des biens qui ne sont jamais définitivement acquis. Nous ne serons dignes de leur mémoire que si nous sommes capables de nous battre imperturbablement pour ces valeurs.

A la semaine prochaine,

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire