Actualités
30 décembre 2022

Médecin coordonnateur : une profession à réinventer ?

Les médecins coordonnateurs sont apparus en 1999, en même temps que la création des Ehpad. Située au carrefour de la coordination et des soins, leur place n’a cessé de prendre de l’ampleur, notamment à la suite de la crise sanitaire. Pourtant, la profession est toujours en quête de légitimité et peine de plus en plus à recruter. Elle devra sans doute se réinventer pour survivre…

Voilà maintenant plus de 23 ans que la profession de médecin coordonnateur en Ehpad est née. Elle a été formellement reconnue par l’arrêté du 26 avril 1999 qui prévoit la présence d’un médecin coordonnateur dans les établissements signataires de la convention tripartite. Cette date est sans doute à marquer d’une pierre blanche, même si la profession n’a pas cessé d’évoluer depuis. Plusieurs textes sont en effet venus préciser le temps de présence légal du fameux médco, mais également ses missions avec plusieurs élargissements en 2014 et 2019, ainsi que sa capacité de prescrire, suscitant à chaque réforme son lot de débats, d’avancées et de reculs selon que l’on écoute l’une ou l’autre partie de la profession.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire