Actualités
© Patrick Dagonnot - EHPA Presse

20 février 2014

Martine Pinville élue rapporteur du projet de loi sur l’Autonomie

Pour vous, le Journal du domicile dévoile les coulisses d’une élection que beaucoup attendait. C’est dans le climat feutré d’une salle de l’Assemblée Nationale où étaient réunis les députés socialistes, membres de la Commission des Affaires Sociales que s’est joué le « duel » Pinville-Guedj.

Martine Pinville, députée de la Charente, hollandaise de la 1re heure et Jérôme Guedj, député et président du Conseil général de l’Essonne, héraut de l’aile gauche du PS souhaitaient tous deux être le Rapporteur à l’Assemblée du Projet de loi Vieillissement. Martine Pinville avait, comme lettres de noblesse, la responsabilité qu’elle assume depuis de rapporteur « personnes âgées » du PLFSS. Jérôme Guedj avait pour lui sa connaissance parfaite du sujet et une vision politique qu’il avait eu l’occasion de livrer au public dans son récent ouvrage « Plaidoyer pour Les Vieux ».

Martine Pinville l’a emporté par 16 voix contre 10. Jérôme Guedj a payé, lui, son côté franc-tireur qu’apprécie fort peu la majorité des députés socialistes qui n’avaient pas apprécié qu’avec 16 autres socialistes il ne vote pas en faveur de la réforme des retraites.

Martine Pinville sera donc rapporteur du texte à l’Assemblée tandis que Jérôme Guedj sera le responsable du suivi de cette loi pour le Groupe Socialiste. Au final, et c’est bien là l’essentiel, les deux pourront œuvrer pour que le Parlement renforce une loi qui, ici ou là, a besoin d’un peu plus de muscle.

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire