Actualités
4 mars 2019

Loi santé :
les médecins coordonnateurs sont concernés

Agnès Buzyn a présenté, le 13 février dernier, son projet de loi santé en conseil des ministres et plusieurs mesures pourraient concerner les médecins coordonnateurs.

Comme promis dans le cadre de la Stratégie « Ma santé 2022 », le numerus clausus sera bel et bien abandonné à partir de 2020. Les effectifs d’étudiants en deuxième ou troisième année seront déterminés par les universités, en lien avec les agences régionales de santé (ARS), selon leurs capacités et les besoins du territoire.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire