Actualités
4 décembre 2019

Loi cherche Rapporteure

Quand bien même le projet de loi est loin d’être prêt, la bataille pour le poste de Rapporteur à l’Assemblée nationale est ouverte. De rapporteu-re, puisqu’à ce jour seules des femmes semblent être sur la ligne de départ

Qui aura le privilège de mener les débats parlementaires à l’Assemblée Nationale au moment de l’examen – courant 2020 si tout va bien – du projet de loi Grand Âge ? Cinq noms sont souvent cités.

Deux d’entre elles voient leurs chances s’amenuiser. Charlotte Lecocq (LREM – Nord) s’est depuis un an orientée – avec brio – vers la santé au travail et s’est du coup un peu écartée du peloton de tête. Quant à Agnès Firmin Le Bodo, sans aucun doute une des meilleures spécialistes du grand âge, elle est membre du groupe Agir et pas du groupe LREM ce qui réduit ses chances de se voir attribuer cette responsabilité enviée.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire