Actualités
2 octobre 2020

L’intervention des personnels libéraux en Ehpad : un enjeu majeur

Le journal Gérontonews annonce dans son édition du 3 septembre que le ministre de la Santé a missionné, dans un courrier datant du 19 août, Thomas Fatome, directeur général de l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (UNCAM) afin qu’il engage avec les représentants des médecins libéraux des négociations conventionnelles dans l’optique, entre autre, de favoriser l’accès aux soins des résidents d’Ehpad.

Selon ce document, cet objectif pourrait passer par l’incitation aux visites gériatriques, afin notamment d’appuyer la médicalisation des Ehpad. Ce courrier précède une fiche de la DGCS datée du 28 août à destination des agences régionales de santé qui précise que les mesures décidées au mois d’avril, et visant à favoriser l’intervention des personnels libéraux en Ehpad, seront prolongées jusqu’au 30 septembre. Celles-ci concernent notamment l’intervention des médecins de ville, ces derniers étant autorisés à facturer à titre dérogatoire la majoration d’urgence pour chaque visite réalisée au sein d’un Ehpad, qu’il soit à tarif global ou partiel. Une bonne nouvelle pour les établissements qui ont de plus en plus de mal à attirer ces libéraux en raison des craintes que suscite la perspective d’une deuxième vague.

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire