Actualités
© Dean Mitchell - istockphoto.com

31 janvier 2013

Les TMS, ennemi n° 1 du personnel

La Cnamts vient de publier sa recommandation « prévention des TMS dans les activités d’aide et de soins en établissement ». Objectif : aider les Ehpad à supprimer ou réduire au maximum les risques professionnels liés à la manutention des résidents. Un enjeu de la santé au travail mais aussi un enjeu économique pour les Ehpad.

Transferts ou mobilisations des résidents, port de charges, postures contraignantes : autant de gestes réalisés au quotidien par le personnel des Ehpad. Des gestes susceptibles de donner lieu à des troubles musculo-squelettiques (TMS).
La Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts) vient de publier sa recommandation « prévention des TMS dans les activités d’aide et de soins en établissement », pour les établissements hospitaliers et les Ehpad.Ce document présente les mesures de prévention (formation du personnel, aides techniques, ergonomie…) en cas de dépendance partielle, forte ou totale des résidents.
Principale cause d’arrêt de travail et d’inaptitude médicale, ce risque professionnel est un problème de santé majeur pour les salariés du secteur. Les TMS génèrent aussi un coût économique pour l’établissement (turn-over, absentéisme, difficultés de recrutement, de reclassement). Il est donc urgent d’agir.

Recommandation de la Cnamts disponible ici

 

 

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire