Actualités
4 juillet 2012

Les premiers mots de Michèle Delaunay aux professionnels

Prévision, prévention, anticipation ; honneur, dignité, bien-être. Voilà les deux triptyques qui guideront l’action de Michèle Delaunay, ministre déléguée des Personnes âgées et désormais de l’Autonomie. C’est ce qu’elle a expliqué aux professionnels réunis lors du 15e anniversaire du Mensuel des Maisons de Retraite, le 26 juin dernier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Mon ministère a gagné 10 ans en 4 semaines ! », s’amuse Michèle Delaunay. C’est grâce à « d’amicales pressions » notamment auprès du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, que la nouvelle ministre en charge des personnes âgées a réussi à gommer « dépendance » au profit d’« autonomie » dans l’intitulé de son ministère.

Une première victoire, symbolique, pour Michèle Delaunay, qui attaque son mandat de ministre avec visiblement beaucoup d’enthousiasme et de gourmandise.

Et avec une philosophie qui se résume en six mots : Pour les personnes âgées, la ministre met en avant « l’honneur, la dignité et le bien-être » ; pour l’action politique accompagnant l’avancée en âge, elle parie sur « la prévision, la prévention et l’anticipation ».

Au menu de son action, « cette grande loi dont on a entendu parler pendant cinq ans et qui n’a jamais vu le jour », et dont c’est désormais de « notre responsabilité de la mener à bien ». Mais pas de précipitation ; la ministre confirme que cette réforme « ne se fera pas au cours de la première année » de la présidence de François Hollande.

En attendant la réforme, les chantiers sont nombreux, Michèle Delaunay de citer pêle-mêle le secteur de l’aide à domicile « que nous retrouvons en grande difficulté et pour lequel nous essayerons d’apporter des solutions », « la tarification des Ehpad, qu’il faudra simplifier et éclaircir », la bientraitance, notamment sous l’angle de « la liberté des résidents d’aller et venir » dans les Ehpad, « un enjeu essentiel ».

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire