Actualités
28 octobre 2011

Les jeux d’argent ne financeront pas la dépendance

L’Assemblée nationale vient de retoquer l’amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale suggéré par la Fehap, qui visait à taxer les jeux d’argent pour financer la dépendance.  

Les jeux de casino et les jeux en ligne ne financeront pas la dépendance. Bye bye les 150 millions d’euros qu’auraient pu rapporter la taxe de 1% proposée par la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale et le député UMP Jean-Marie Rolland, tous deux auteurs d’un amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2012, actuellement en discussion dans l’Hémicycle. Cet amendement avait été suggéré par la fédération des établissements et services non lucratifs, la Fehap.

« Pas question d’une hausse de la fiscalité sur les jeux », s’est exclamé la ministre du Budget Valérie Pécresse, lors du débat à l’Assemblée nationale, le 27 octobre. Arguant qu’en plus, la situation des casinos, déjà difficile notamment dans les petites villes, ne supporterait pas une taxe supplémentaire. Arguant qu’enfin, les crédits dédiés au médico-social étaient en hausse dans ce PLFSS 2012.  

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire