Actualités
28 juin 2021

Les Idec envisagent l’avenir

En première ligne tout au long de la crise, les Idec sont particulièrement bien placés pour envisager l’Ehpad du futur et ils fourmillent d’idées. Petite revue de leurs principales propositions…

Envisager l’Ehpad de demain n’est pas l’apanage des directeurs et des médecins coordonnateurs. Les Idec également ont leurs petites idées sur le sujet. Si ces derniers reconnaissent que les Ephad ne sont désormais plus adaptés à l’état de santé et au degré d’autonomie des résidents accueillis, cela ne veut pas dire qu’il faut changer radicalement de modèle, mais qu’il convient de le faire évoluer et de l’adapter aux besoins. La première des priorités pour les Idec est de favoriser de meilleurs ratios de personnels, que ce soient les soignants, mais également toutes sortes de métiers qui s’avèrent aussi essentiels pour favoriser le lien avec les résidents et leur autonomie. « Je pense en particulier aux animateurs, mais également aux psychologues, dont la présence est bien trop rare et plus que nécessaire, non seulement pour les résidents, mais aussi pour l’équilibre des personnels et les relations avec les familles », explique Anne-Hélène Decosne, présidente de la FFIDEC.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire