Actualités
© CNSA

26 juin 2015

Les dépenses personnes âgées augmentent plus vite

La CNSA vient de publier l’édition 2015 de ses « Chiffres clés de l'aide à l'autonomie ». Anniversaire oblige, elle fait le bilan de dix ans de politique de compensation de la perte d’autonomie. Un bilan tout en chiffres, où l’on apprend que l’objectif global de dépenses personnes âgées a progressé de 125% depuis 2005.

La CNSA est le principal contributeur au financement de la compensation de la perte d’autonomie, à hauteur de 35% (un peu moins de 21 milliards d’euros en 2015). Viennent ensuite, dans l’ordre, l’Etat, les Départements, la Sécu et l’AGEFIPH qui gère les contributions financières versées par les entreprises privées. Mais comment ces transferts ont-il évolué dans le temps ?

Hausse continue

Le constat que fait la CNSA, qui se base sur les chiffres du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015, est celui d’une hausse continue. L’ONDAM médico-social, la composante médico-sociale de l’objectif national de dépenses d’assurance maladie qui fixe chaque année un plafond à ne pas dépasser, a augmenté de 60% de 2006 à 2014 pour atteindre 17,5 milliards d’euros.

L’objectif global de dépenses (OGD) personnes âgées, composé de l’ONDAM médico-social et d’une partie du produit de la contribution de solidarité pour l’autonomie perçue par la CNSA, a quant à lui gagné 125%.

Alors, certes, ce n’est jamais assez. Certes, les Département ont du mal à joindre les deux bouts, écrasés qu’ils sont par le poids des dépenses sociales en hausse constante. Mais pourquoi ne pas voir le verre à moitié plein ? Comment ne pas voir que l’OGD personnes âgées a crû beaucoup plus rapidement que l’ONDAM global ? Comment ne pas voir qu’il y a eu un rattrapage en faveur des personnes âgées depuis 2005 ? La preuve par les chiffres… La CNSA a sans doute trouvé un bon moyen de nous rendre optimistes !

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire