Actualités
12 juillet 2012

Les chiffres de la prise en charge Alzheimer

Chaque année, la Fondation Médéric Alzheimer ausculte les progrès – ou pas – réalisés dans la prise en charge des malades d’Alzheimer, à domicile et en établissement. Voici, en quelques chiffres, l’état des lieux dressé par la Fondation.

L’état des lieux des dispositifs de prise en charge des malades d’Alzheimer de la Fondation Méderic Alzheimer est plutôt encourageant : « L’analyse des résultats de l’enquête 2011 confirme le développement de tous les dispositifs classiques tels que les consultations mémoire labellisées, les accueils de jour, les unités spécifiques Alzheimer en établissements d’hébergement, les réunions d’information pour les aidants familiaux, et met en évidence le développement des dispositifs créés dans le cadre du 3e Plan Alzheimer, comme les Maia, les Pasa, les UHR, les plateformes de répit », explique ainsi la Fondation, qui souligne aussi « que des dispositifs originaux, mis en place à l’initiative du secteur associatif, tels que les bistrots mémoire, les cafés rencontres, les visites au musée, sont de plus en plus présents dans le paysage de l’aide conjointe aux personnes malades et aux aidants ».

Voici quelques chiffres très parlants de la prise en charge Alzheimer en France, tels que relevés par la Fondation : 511 consultations mémoire en France, dont 403 labellisées, soit une consultation mémoire labellisée pour 14 000 personnes de 75 ans ou plus ; 1 098 lieux d’information ou de coordination gérontologique, dont 57 maison pour l’autonomie et l’intégration des malades Alzheimer ; 1 781 accueils de jour avec 11 744 places ; 2 385 dispositifs d’aide aux aidants ; 91 % des 6 821 Ehpad et 95 % des 540 USLD accueillent à l’entrée les personnes malades – parmi eux, 2 456 Ehpad ou USLD ont une unité spécifique Alzheimer, 84 ont une UHR et 327 Ehpad disposent d’un Pasa.

Même si, dans 50 % des Ehpad et 63 % des USLD, les personnes hébergées sont atteintes de troubles cognitifs modérés et sévères, 75 % des accueils de jour, 72 % des Ehpad et 43 % des USLD mettent des limites à l’admission des malades.

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire