Actualités
27 avril 2012

Le Synerpa veut « des petits matins constructifs »

« Pour une politique soutenue en faveur du grand âge », c’est le titre du Livre Blanc publié par le syndicat des Ehpad privés, le Synerpa, à l’occasion des élections présidentielles. « Non aux grands soirs chimériques, oui aux petits matins constructifs », en appelle sa déléguée générale, Florence Arnaiz-Maumé.

Cinq chapitres (un hébergement moderne, sécurisé et au juste prix ; redéfinir « la dépendance» et mieux la financer ; vers un financement plus efficient des soins à la personne âgée ; l’apport du secteur privé ; l’emploi dans le secteur : un autre enjeu de société) et à chaque fois, cinq propositions. C’est ainsi qu’est construit le Livre Blanc du Synerpa.

Un Livre Blanc qui se veut pragmatique : « Nombreux sont ceux qui, eu égard au contexte démographique, réclament une « Réforme des Grands Soirs » : La grande réforme de la dépendance qui changera tout ! Et pour longtemps ! Une 5e branche, un 5e risque duquel l’argent coulerait à flot… ». Et le Synerpa n’est pas de ceux-là, puisque, selon sa déléguée générale, Florence Arnaiz-Maumé, « la seule réelle démarche de progrès réaliste consiste à maintenir, comme sur la dernière décennie, une politique du « pas à pas » soutenue en faveur du grand âge tant au niveau national qu’au niveau local ».

 

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire