Actualités
3 mars 2020

Le Rapport Thiriez propose la fusion DH-D3S

Frédéric Thiriez, haut-fonctionnaire devenu avocat (et accessoirement ancien président de la Ligue nationale de Football…), vient de remettre un rapport sur la modernisation de la haute fonction publique à Edouard Philippe.

Quelques propositions décoiffantes concernent le secteur social.

En fait l’idée centrale de Thiriez consiste à regrouper l’ensemble des écoles de la haute fonction publique au sein d’un GIP qui organiserait une formation unique de 6 mois avant que chacun s’oriente ensuite vers une des 6 écoles suivantes : l’Ecole Nationale de la Magistrature (ENM), l’Institut national des études territoriales (Inet), l’Ecole nationale de l’administration pénitentiaire (Enap), l’Ecole nationale supérieure de police (ENSP), l’Ecole d’administration publique (EAP), nouveau nom de l’ENA et l’EH3S.

Cet EH3S (Ecole des hautes études de santé publique et de la sécurité sociale) serait ni plus, ni moins que la fusion entre la fameuse Ecole de Rennes (ex-ENSP devenue EHESP en 2008) qui forme les directeurs d’hôpitaux et d’établissements médico-sociaux publics et l’EN3S, l’école nationale de la Sécurité Sociale basée à Saint-Etienne qui forme les cadres de la sécu.

Deuxième changement d’importance : il propose de fusionner les corps de directeurs d’hôpitaux et de D3S et de réformer le contenu du concours d’accès en diminuant le poids de la culture générale qui crée une injustice entre les étudiants provenant de l’Université et deux venant des IEP. L’objectif est aussi d’accroître l’attractivité de ces concours dont Thiriez note que le nombre de candidats a baissé d’un millier entre 2010 et 2018 dont 400 pour la seule Ecole de Rennes.

Enfin dernière proposition : fusionner trois Inspections nationales, l’Inspection générale des Finances (IGF), de l’Administration (IGA) et des Affaires Sociales (IGAS).

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire