Actualités
5 juin 2019

L’appel à manifestation d’intérêt,
un AMI qui vous veut du bien !

Vous l’avez probablement remarqué, les appels à projets pour la création de nouveaux établissements ont peu à peu disparu du paysage. Mais il existe d’autres outils de développement et d’innovation : les Appels à Manifestations d’Intérêt (AMI) et autres Appels A Candidatures (AAC). Et ils méritent d’être étudiés.

Etes-vous certain de connaître vos AMI ?

Après le deuil plus ou moins douloureux des anciens CROSMS, nous nous étions familiarisés avec les appels à projets (AAP). Et avec eux, pas de surprise : depuis les règles de publication et de dépôt des propositions jusqu’aux modalités de sélection et de classement des projets, tout était cadré par le CASF. Trop peut-être ? Mais surtout ces appels à projets concernent uniquement la création ou la transformation de places, dans une mesure significative. Or, inutile de rappeler que cela n’est plus dans l’air du temps…

Sont alors apparus les appels à candidatures et appels à manifestation d’intérêt. Selon la CNSA, « il s’agit d’une version plus souple de la procédure d’AAP, en réponse aux besoins identifiés dans les territoires. ». Par « plus souple », entendez surtout d’un point de vue administratif. Car les AAC et AMI ne sont pas publiés au recueil des actes administratifs et la composition de la commission de sélection est moins formelle.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités