Actualités
29 décembre 2021

L’APL : futur outil de régulation de l’offre médico-sociale ?

Le 8 décembre dernier, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) publiait une étude sur l’adéquation à l’échelle d’une commune entre l’offre médico-sociale et les besoins d’accompagnement. Pour mener cette enquête, la Drees s’est appuyée sur une nouvelle donnée : l’indicateur d’Accessibilité Potentielle Localisée (APL). Le MMR vous éclaire sur les enjeux d’un tel indicateur pour les politiques du grand âge.

On ne dira jamais assez à quel point les publications de la Drees sont très souvent excellentes. Au moment où la question des territoires est au cœur des politiques publiques – à travers notamment la problématique des déserts médicaux –, au moment aussi où l’on parle de plus en plus des Ehpad comme centres de ressources territoriales, la Drees, le service statistiques du Ministère de la Santé, a décidé de créer une nouvelle donnée : l’APL, soit l’indicateur d’Accessibilité Potentielle Localisée.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire