Actualités
18 avril 2018

La prescription en Ehpad à l’heure du numérique

Consultant expert « E-santé », Nicolas Pistorio revient les nombreux avantages des outils de prescription numérique pour le médecin coordonnateur, mais également des précautions nécessaires pour choisir le bon logiciel.

Nombreux sont les Ehpad où les multiples intervenants prescripteurs et les outils inadaptés engendrent un risque d’éparpillement et de perte d’information. Que ce soit pour prescrire, constituer un livret thérapeutique, mettre en œuvre les référentiels de bonnes pratiques gériatriques, les médecins coordonnateurs ont tout intérêt à laisser le papier pour la dématérialisation et les outils numériques. Suivez le guide ! Vous trouverez toujours quelqu’un pour vous dire : « l’écrit sur l’outil informatique n’a pas de valeur légale ». C’est faux ! En effet, l’article 1316-3 du Code civil inséré par la loi n° 2000-230 du 13 mars 2000 indique que « l’écrit sous forme électronique est admis en preuve au même titre que l’écrit sur support papier, sous réserve que puisse être dûment identifiée la personne dont il émane et qu’il soit établi et conservé dans des conditions de nature à en garantir l’intégrité ». Vous entendrez aussi des arguments sur le gain de temps : « le papier c’est plus pratique ! Un stylo, une feuille, il n’y a rien de mieux pour noter rapidement quelque chose ».

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire