Actualités
4 décembre 2019

La mauvaise perception des Ehpad par les français confirmée

C’est un sondage Odoxa-Fehap-France Info qui a été présenté le lundi 18 novembre à la presse. Avec quelques enseignements intéressants

Si 59% des français se sentent concernés par la prise en charge du grand âge, cet intérêt est encore plus fort en Europe (75%) et en Italie (84%). Mais en France (68%) comme en Europe (67%), les citoyens estiment majoritairement que ce sujet n’est pas traité de manière satisfaisante.

La défiance continue à jouer à plein en direction des Ehpad puisque 68% des sondés en ont une mauvaise perception. Quand dans le même temps, les soignants sont, eux, plébiscités (60% de bonnes images voire même 79% quand il s’agit des intervenants à domicile). Ce décalage dans la perception entre établissement et personnels est assez spécifique à la France puisqu’ailleurs en Europe l’avis envers les établissements est moins critique tandis que la perception des professionnels est moins positive.

Pour eux-mêmes, les français ont une forte tendance à privilégier le maintien dans un domicile adapté (56%) plutôt que de rejoindre un Ehpad (13%). Mais s’ils étaient atteints de la maladie d’Alzheimer, ils seraient alors 43% à privilégier une entrée en institution.

Mais ces mêmes français sont pingres… Quand on les interroge sur le prix qu’ils seraient prêts à payer pour un hébergement en Ehpad, la moyenne se situe à … 648€/mois, seuls 32% envisageant d’y consacrer plus de 1.000 euros/mois. Autant dire que certains devraient avoir plus tard de mauvaises surprises. S’ils sont 24% à compter sur une aide publique le moment venu, ils sont en revanche 40% à considérer que leurs proches leur viendront en aide.

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire