Actualités
photos © Valérie Lespez/Patrick Dagonnot - EHPA Presse

11 avril 2013

La CNSA poursuit son coaching des services

Un de plus ! Domidom et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie sont, depuis le 5 avril dernier, unis par les liens d’une convention : la CNSA « s’engage à accompagner » le réseau d’aide à domicile privé « dans sa démarche de modernisation et de professionnalisation ». Domidom n’est ni le premier, ni le dernier. Depuis sa création, en 2004, la CNSA multiplie les accords du genre.

En 2013, la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) financera « la moitié du programme d’action, soit 210 575 euros » de Domidom. Au menu de la convention : la mise en place de la télégestion, mais aussi l’organisation de groupes de parole, les intervenants étant de plus en plus souvent confrontés à des personnes en situation de détresse physique ou psychologique, explique la CNSA.

Ce soutien, Domidom n’est pas le seul à en bénéficier. « Actuellement, la CNSA soutient des programmes de sept réseaux (Adessa, la branche domicile de la Croix-Rouge, Adhap Services, la Fepem, Handéo, UNA et Domidom) », explique la caisse à notre rédaction. Par ailleurs, d’autres conventions signées un peu plus tôt sont arrivées à échéance. C’est le cas avec l’Unccas, l’ADMR, l’APF, Assistéo. »

Depuis sa création, en 2004, la CNSA accompagne en effet la modernisation et la professionnalisation du secteur de l’aide à domicile, via des conventions signées avec les réseaux et gestionnaires de services. C’est grâce de la section IV de son budget, qui vise à financer la promotion d’actions innovantes en matière d’aide à domicile, que la CNSA apporte son soutien technique, et, évidemment, financier, à ces processus de restructuration des services. « Le soutien financier de la CNSA à ces différents programmes a représenté 38 millions d’euros (sur un total de 82 millions d’euros) », détaille encore la CNSA.

Deux conditions pour être éligible à ces aides : être un « vrai » réseau, où le pilotage est bien du ressort d’une entité unique. Et vouloir améliorer son organisation du travail, en ayant par exemple, pour thèmes de développement, les systèmes d’information, l’horodatage, la télétransmission, les outils de gestion des ressources humaines, les outils de comptabilité.

Une évaluation de l’ensemble des conventions signées par la CNSA sera menée par la caisse en 2013.

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire