Actualités
30 mai 2022

La CNSA et la DGCS au chevet des Ehpad hospitaliers

La Caisse nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA) et la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) ont installé le 16 février dernier un groupe de travail auquel participe l’Agence nationale d’appui à la performance (ANAP), sur l’avenir des Ehpad rattachés à des établissements publics de santé (EPS). Mais c’est seulement le 17 mai qu’une communication de la CNSA a été rendue publique. Le MMR fait donc le point sur les enjeux des Ehpad hospitaliers et sur ces travaux.

Alors que les Ehpad publics représentent au total 50 % des Ehpad français, les Ehpad rattachés à des établissements publics de santé (EPS) pèsent eux 21 % des places, le reste du secteur public étant constitué d’Ehpad publics autonomes ou d’Ehpad gérés par des CCAS.

Et si tous les Ehpad, notamment publics, doivent s’engager dans la transformation de l’offre encouragée par l’Etat via l’enveloppe du Ségur de la Santé de 1,5 milliard d’euros dédiée à l’immobilier, les Ehpad rattachés à des hôpitaux sont peut-être sur ce plan les plus nécessiteux. Loin de toute perspective d’Ehpad « du futur », pour nombre d’établissements la question est de savoir si les murs tiendront encore debout demain…

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire