Actualités
20 avril 2022

Kiné en Ehpad : électron libre(éral) ?

Vieille profession née après la seconde guerre mondiale, le kinésithérapeute fut le premier rééducateur à entrer dans les maisons de retraite. Pour autant, nombreux sont ceux en Ehpad qui ne comprennent pas tout à fait la mission et l’étendue du champ d’action de ce professionnel, souvent perçu comme un électron libre.

Au sein de certains Ehpad circule une légende selon laquelle le kiné est avant tout le spécialiste de la « marchothérapie ». Une légende qui s’écroule évidemment dès qu’on s’intéresse un peu à ce métier et à sa mission. Preuve en sont les chiffres communiqués par la Fédération Française des Masseurs Kinésithérapeutes Rééducateurs (FFMKR) sur les actes réalisés en Ehpad : près de la moitié sont certes liés aux troubles de l’équilibre et à la marche mais 15% sont relatifs à la rééducation spécifique neuro (post AVC ou parkinson) ; 10% à la prévention des déformations articulaires ; 10% pour la diminution des douleurs et le reste à l’accompagnement global (notamment dans le cadre de soins palliatifs) ou la rééducation spécifique après chirurgie.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire