Actualités
7 février 2020

« J’peux proposer une avancée ? »
« Non. Attends la loi ! »

Vous connaissez Jeannine Dubié, cette députée PRG des Hautes-Pyrénées ?

Elle est une des rares parlementaires à avoir été, avant son mandat, directrice d’Ehpad de 2002 à 2012. Le 30 janvier dernier, elle est venue devant l’Assemblée Nationale avec une proposition de loi portant deux mesures intéressantes.

La première consistait à transformer la réduction fiscale pour frais d’hébergement en Ehpad en « crédit d’impôt ». En clair, aujourd’hui ne sont concernées par la réduction fiscale que les familles qui paient l’impôt sur le revenu. Ici, il était question d’étendre ce bénéfice y compris aux familles qui ne l’acquittent pas. Celles-ci auraient donc eu droit au versement d’une aide plutôt qu’à une réduction de leur impôt. Mais… Bercy a évalué le coût de cette mesure à 675 millions d’euros. Autant dire que la majorité LREM s’est empressé… de le rejeter.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire