Actualités
© Olivia Blanquet

6 avril 2021

Invité du mois :
Pr Olivier Guérin

Président de la Société Française de Gériatrie et de Gérontologie et chef du service de gériatrie au CHU de Nice, Olivier Guérin a fait le 17 février son entrée au sein du fameux Conseil scientifique Covid-19 qui ne comptait jusqu’ici aucun gériatre… Il compte bien y défendre la cause des personnes âgées, premières victimes de la crise. Également chargé d’une mission aux côtés du Pr Claude Jeandel sur la refonte des lits d’USLD, il nous livre sa vision de l’Ehpad de demain…

Le MMR : Pour la première fois un gériatre intègre le Conseil scientifique. Un peu plus d’un an après le début de la pandémie, il était temps non ?

Olivier Guérin : Il était temps en effet, même s’il faut préciser que je suis en contact avec les membres du Conseil depuis le mois de décembre et que j’avais eu à de nombreuses reprises l’occasion d’exprimer les positions de la SFGG, soit dans le cadre d’auditions, soit au travers d’échanges plus informels avec Jean-François Delfraissy. Mais vous avez raison de souligner que le fait de siéger en permanence au Conseil rend les choses totalement différentes. Ici, nous suivons la crise dans toutes ses dimensions et je ne suis pas membre pour représenter un réseau, mais bien pour faire valoir une analyse avant tout scientifique, la confronter avec les autres membres et rendre un avis qui va guider les décisions gouvernementales. C’est à la fois un exercice très riche car très collectif, mais également très difficile, car nous travaillons à partir de données scientifiques variables et parfois partielles, en raison de la grande mobilité de ce virus.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire