Actualités
© Patrick Dagonnot

30 décembre 2022

Idec, médecins coordonnateurs : des relations à clarifier

Alors que les relations entre les Idec et les médecins coordonnateurs ne sont formalisés par aucun texte, un décret en ce sens, prévu pour 2023, devrait apporter certaines réponses. Anne Hélène Decosne, présidente de la FFIdec et Gaël Durel, vice-président de MCoor, reviennent sur les enjeux de cette collaboration.

Le Journal du Médecin Coordonnateur : Comment s’organisent les relations entre le médecin coordonnateur et l’Idec au sein de l’Ehpad ?

Anne-Hélène Decosne : Les deux fonctions sont tout à fait complémentaires et de cette collaboration, sous l’autorité du directeur, dépend le bon fonctionnement de tout l’établissement, comme nous avons pu nous en apercevoir lors de la crise sanitaire. Nous sommes en effet amenés à intervenir sur de nombreuses thématiques communes comme l’évaluation du GMP et du PMP, du GIR et du Pathos, mais plus généralement sur tout ce qui concerne la prise en soin quotidienne des résidents. Notre collaboration porte également sur les politiques de prévention et les relations avec les médecins généralistes. Le projet de soins de l’établissement est placé sous la responsabilité du médecin coordonnateur et son application au quotidien s’effectue par l’Idec.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire