Actualités
28 avril 2022

Feuille de route : un bilan mi-figue, mi-raisin

Alors que la Feuille de route gouvernementale a été publiée mi-mars, les médecins coordonnateurs font part de leurs doutes, mais aussi de leurs satisfactions concernant ce document et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne manquent pas d’idées.

Publiée le 17 mars, la Feuille de route envisage la médicalisation des Ehpad à travers un nombre assez vaste de sujets. De l’avis de bien des professionnels du secteur, celle-ci était nécessaire. Pourtant, toutes les pistes de réformes proposées ne font pas l’unanimité parmi les médecins coordonnateurs. Pour Pascal Meyvaert, président du SMCG-CSMF, il y a deux visions lorsque l’on évoque la nécessaire médicalisation des Ehpad. La première est la préservation de l’Ehpad comme un lieu de vie. La deuxième poursuit au contraire un objectif de « sanitarisation » en partant du principe que les résidents, en raison de leur état de santé, ont avant tout besoin de soin.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire