Actualités
14 décembre 2011

EXCLU : Yves Verollet prend la tête d’UNA

C’est Yves Verollet, secrétaire confédéral à la CFDT, qui sera le prochain directeur général d’UNA, après le départ d’Emmanuel Verny. Secrétaire confédéral CFDT, fin connaisseur du social, auteur de nombreux rapports, il ne sera pas en terrain inconnu. Mais conservera-t-il la ligne un peu plus contestataire défendue par UNA ces dernières années ?

De tous les acteurs de l’aide à domicile, c’est indéniablement UNA qui porte sa voix la plus haut. En première ligne sur la contestation (sa dernière idée de Barom’Emploi mensuel pour faire pression sur le gouvernement en atteste), en première ligne sur la modernisation et la négociation (c’est par exemple elle le fer de lance de l’expérimentation de nouvelle tarification avec l’Assemblée des départements de France), la fédération joue aujourd’hui un rôle majeur dans le microcosme médico-social. Et en 14 ans de direction générale, Emmanuel Verny a évidemment imprimé sa marque.

Lourde tache, donc, pour Yves Verollet, qui reprendra le flambeau début janvier. Non pas tant sur le fond, puisque le secrétaire confédéral de la CFDT, membre du Conseil économique, social et environnemental (Cese) et du conseil de la CNSA, auteur de nombreux rapports dont les plus récents portent sur les services à la personne et la dépendance des personnes âgées, a maintes fois fait preuve de sa compétence sur le monde médico-social en général, et celui de l’aide à domicile en particulier. Mais plutôt sur la forme, s’il veut conserver à la fédération UNA son impatience exigeante et ses volontés réformatrices.  

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire