Actualités
8 juin 2012

Évaluations externes : un début d’harmonisation

Pour faciliter le travail de lecture des tutelles, l'Anesm vient de sortir deux nouveaux documents, très attendus et discutés : un modèle national d'abrégé et une synthèse, à joindre obligatoirement aux rapports d'évaluations externes de tous les établissements et services, à partir du 1er juillet prochain.

En préparation depuis 2011, les versions finales de l'abrégé et de la synthèse des rapports d'évaluation externe ont été adoptées le 29 mai dernier par le comité d'orientation stratégique et le conseil scientifique de l'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm).

Ces documents visent à « traduire la dynamique de l'évaluation externe », selon l'agence, et plus concrètement à faciliter le traitement des rapports d'évaluation réceptionnés par les ARS et conseils généraux. L'abrégé et la synthèse devraient devenir les points de départ de toute lecture des rapports, les autorités se servant des remarques mises en relief pour approfondir ensuite leur lecture de certaines parties du rapport.

La finalisation de ces documents, censés paraître initialement fin 2011, a été retardée du fait notamment des craintes d'une partie des professionnels du secteur quant à une lecture lapidaire des rapports, réduits à la simple analyse de ces documents de synthèse. Selon l'agence, les dernières versions (4 pages pour l'abrégé) règlent le problème et ne devraient pas permettre une prise de décision sur la simple lecture de ces deux documents…

Retrouvez le contenu de ces deux documents sur le site de l'Anesm : http://www.anesm.sante.gouv.fr/spip.php?article688&var_mode=calcul#

Pour de plus amples informations sur les enjeux de l'évaluation externe, retrouvez notre dossier dans le numéro de mai du Mensuel des Maisons de Retraite. Pour vous abonner, c’est ici.

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire