Actualités
11 décembre 2020

Entretien : Jean-Marc Chapplain, médecin infectiologue au CHU de Rennes

Alors que les annonces récentes de plusieurs laboratoires suscitent les plus grands espoirs, Jean-Marc Chapplain, médecin infectiologue au CHU de Rennes, dresse un panorama des progrès actuels en matière de vaccins et de traitements contre la Covid-19. Si de nombreuses avancées ont été accomplies depuis le mois de mars, plusieurs inconnus demeurent…

Le Journal du Médecin Coordonnateur : Le groupe pharmaceutique américain Pfizer a été le premier laboratoire à annoncer, le 9 novembre, que son candidat-vaccin était efficace « à 90 % » contre la Covid-19. Comment faut-il accueillir cette information ?

Jean-Marc Chaplain : Cette annonce est évidemment positive et elle était attendue. Pour autant, il convient de rester prudent avant de nous réjouir. Nous avons besoin que ces premiers résultats soient publiés dans une revue scientifique et analysés par un comité éditorial scientifique indépendant. Une fois cette phase passée qui devrait avoir lieu en décembre, l’Agence européenne et l’Agence française du médicament, devront, elles-aussi, se prononcer en respectant des critères très précis pour s’assurer de l’efficacité et de la sécurité de ce vaccin. Si durant ces différentes étapes des zones d’ombre apparaissent, cela remettrait forcément en cause sa mise sur le marché.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire