Actualités
© Cocktail santé

31 décembre 2018

Entretien :
Jean-Alain MARGARIT regarde vers l’« horizon 2030 »

Le 6 décembre, le Synerpa a présenté sa plateforme de propositions dans la perspective de la loi « Grand âge ». Son président Jean-Alain Margarit nous explique la marche à suivre pour diffuser – et imposer – la philosophie de ce précieux document.

Le Mensuel des Maisons de ­Retraite  : Dans sa plateforme Horizon 2030, le Synerpa prône un « big bang » de l’offre via la réforme du système des appels à projets et la refonte du système des autorisations. Pouvez-vous préciser cette notion de « big bang » ?

Jean-Alain Margarit : La terminologie de big bang n’est pas à entendre en termes de révolution complète mais se place plutôt en opposition à l’espèce de « ronronnement » qui règne autour de l’offre depuis des années. Malgré les réformes, l’offre ne change pas et continue à alimenter un système qui est toujours le même, avec les Ehpad d’un côté et le domicile de l’autre. Notre idée est de dire : osons une offre d’accompagnement beaucoup plus globale et donnons du sens à la notion de parcours. Il faut pour cela faire en sorte que le domicile occupe une place essentielle dans l’offre, que les résidences services seniors soient pleinement légitimées et que l’Ehpad devienne une grande plateforme de services.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités