Actualités
9 septembre 2019

Entretien avec Thierry Le Brun

Médecin gériatre et coordonnateur d’un Ehpad en Aquitaine et auteur d’un ouvrage publié récemment sur le sujet, Thierry Le Brun juge que la qualité peut-être un véritable levier pour attirer et fidéliser les personnels.

Le Journal du Médecin Coordonnateur : Les Ehpad subissent actuellement un manque cruel d’attractivité. Quels en sont les principaux facteurs ?

Thierry Le Brun : Le défaut d’attractivité pour les métiers au service des personnes âgées n’est pas nouveau. Je me souviens de mon internat, à la fin des années 80, où l’on moquait ceux qui choisissaient pour terrain de stage les longs séjours gériatriques, « pour se planquer » disait-on. De même, il était fréquent de considérer comme une punition la mutation des personnels soignants vers ces unités. Donc, déjà à l’époque, travailler dans le milieu gériatrique n’était pas très valorisant. J’ai eu l’impression que cette image péjorative avait évolué, notamment lorsque la spécialité gériatrique et ses spécificités ont été reconnues. La gériatrie a sans doute gagné ses lettres de noblesse sur le plan universitaire. Mais ce qui est valable pour les professions médicales ne l’est pas encore pour les autres professionnels. Pire, « l’Ehpad bashing » étant devenu un marronnier pour certains journalistes, ou un moyen de se montrer pour les pseudo-lanceurs d’alerte, cela éclabousse tous les professionnels accompagnants des personnes âgées. Ces amalgames alimentent la défiance des familles et empêche les professionnels d’agir sereinement. Mon propos n’est pas de minimiser ou de nier l’existence de réels problèmes, mais il me semble que traiter ces sujets sensibles de façon équilibrée servira mieux la cause des personnes âgées et des professionnels qui s’en occupent.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités